Le cristallin est une lentille intra-oculaire naturelle qui permet l’accomplissement de la mise au point. Il fonctionne comme « l’autofocus » d’un appareil photo, assurant la netteté de loin comme de près. Le cristallin est situé derrière la pupille et en avant de la rétine (le fond de l’œil). Il est parfaitement transparent et ne peut pas être vu à l’œil nu. Tout au long de la vie, le cristallin se rigidifie affectant la mise au point. Autour de 40 ans, la vision de près devient difficile : on parle de presbytie. Autour de 60 ans, le cristallin s’opacifie, modifiant la transmission de la lumière. Il devient jaune, voire marron, affecte la perception des couleurs et la qualité de la vision. Il s’agit de la cataracte.

Cristallin
Cristallin

Le cristallin en bref

  • Définition : lentille intra-oculaire naturelle en arrière de l’iris
  • Fonction : assure la mise au point (accommodation)
  • Dimensions : 9 mm x 4 mm
  • Puissance : environ 21 dioptries
  • Presbytie : perte de la capacité de mise au point du cristallin liée à l’âge
  • Cataracte : perte de transparence du cristallin liée à l’âge

Qu’est-ce que le cristallin ?

Le cristallin est la lentille oculaire permettant de réaliser la mise au point. Il a une forme ovale et se situe derrière la pupille. Parfaitement souple à la naissance, il peut changer de forme afin de modifier la puissance de l’œil et focaliser l’image sur la rétine : on parle d’accommodation. Avec l’âge, le cristallin devient plus rigide et l’accommodation se perd : on parle de presbytie. Arrivé vers l’âge de 60 ans, le cristallin devient opaque et fait baisser la vision : il s’agit de la cataracte, la maladie du cristallin lié à l’âge.

cristallin
Mise au point

Formation embryologique du cristallin

Le cristallin se forme lors du développement de l’œil au stade de fœtus. Au fur et à mesure de la croissance dans le ventre de notre mère, le noyau fœtal va s’entourer de cellules par division et allongement. Les cellules se répartissent de manière concentrique jusqu’à former une enveloppe appelée cortex. À la naissance le cristallin est quasiment mûr et cesse de se développer.

Anatomie du cristallin

Le cristallin a la forme d’une lentille biconvexe de 9 mm de diamètre et 4 mm d’épaisseur. Dans l’œil, il sépare le segment antérieur au contact de l’iris (pupille) et de l’humeur aqueuse, du segment postérieur au contact du vitré : le gel remplissant le fond d’œil.

Les couches du cristallin

Le cristallin est composé d’une multitude de couches de fibres organisées de manière parallèle en bulbe d’oignon afin de lui conférer ses vertus de transparence. Il est composé d’un noyau central entouré d’un cortex pour former une lentille d’environ 9 mm de diamètre et 4 mm d’épaisseur.
Sa puissance est d’environ 21 dioptries, l’absence de cristallin dans l’œil obligerait à porter des lunettes d’hypermétrope + 21D.

cristallin
Anatomie du cristallin

Capsule cristalinienne et zonule

Le cristallin est maintenu en suspension dans l’œil derrière la pupille et en avant de la rétine. Pour cela il est enveloppé d’une fine capsule à laquelle s’accrochent des fibres permettant de réaliser une jonction entre le cristallin et le pourtour de l’œil. Ces fibres sont appelées zonule et permettent de tirer sur le cristallin pour le contracter lors du processus d’accommodation.
La capsule du cristallin et son enveloppe naturelle. Elle mesure environ 13 microns à sa face antérieure et 4 microns à sa face postérieure. La capsule antérieure est ouverte lors de l’opération de la cataracte et la capsule postérieure doit absolument rester intègre afin de stabiliser l’implant en fin d’intervention.

L’accommodation

Comme l’autofocus d’un appareil photographique, le cristallin est doté d’une fonction de mise au point, c’est-à-dire qu’il permet de focaliser de manière nette au fond d’œil l’image rentrant par la cornée est traversant la pupille. Il est légèrement souple, et peut modifier sa puissance afin d’assurer la transition entre la vision de loin et la vision de près : on parle d’accommodation. Lorsque cette fonction se perd, la baisse de vision se fait ressentir de près, il s’agit de la presbytie.

accommodation
Accommodation

Maladies du cristallin

Les pathologies du cristallin ont trois origines : une anomalie du développement, son vieillissement, ou encore un traumatisme.

La presbytie

La presbytie correspond à la perte de souplesse du cristallin. Elle survient vers l’âge de 40 ans. Le cristallin se rigidifiant, les efforts d’accommodation se font de moins en moins efficaces, entraînant les premiers problèmes de mise au point. Afin de les compenser, le patient presbyte tend les bras afin d’ajuster lui-même la netteté.

La cataracte : opacification du cristallin

Le cristallin est composé de cellules inertes est parfaitement transparentes. En vieillissant, ces cellules perdent progressivement ces qualités optiques, entraînant un jaunissement puis un brunissement du cristallin. Cette opacification de la lentille cristallinienne, entraîne une altération des entrées lumineuses dans l’œil avec les symptômes suivants : troubles de la vision des couleurs, sensibilité à la lumière (photophobie) puis une baisse de vision permanente et non améliorable par les lunettes.
Cette opacification du cristallin se nomme cataracte. Il s’agit de la première cause de baisse de vision dans le monde. Son traitement est uniquement chirurgical afin de remplacer le cristallin malade par cristallin artificiel appelé implant.

Luxation du cristallin

Le cristallin est maintenu en suspension dans l’œil par les fibres de la zonule. Les fibres s’enchevêtrent dans la capsule du cristallin au centre et au pourtour du corps ciliaire en périphérie. Le corps ciliaire est l’organe responsable de la sécrétion de l’humeur aqueuse, le liquide responsable de la pression oculaire. En cas de malformation ou de traumatisme, les fibres de la zonule peuvent rompre, entraînant un déplacement du cristallin. Cette pathologie est appelée luxation cristalinienne.

Questions fréquentes

La cornée et le cristallin sont les 2 lentilles oculaires permettant de focaliser les faisceaux lumineux sur la rétine.

  • La cornée est la première couche transparente de l’œil. Sa puissance est d’environ 45 dioptries et ne peut être modifiée que chirurgicalement (opération laser)
  • Le cristallin est situé derrière la cornée et l’iris. Sa puissance est d’environ 21 dioptries, mais celle-ci peut diminuer afin de réaliser la mise au point en vision de près. Il s’agit du processus d’accommodation.

Le cristallin est situé derrière l’iris (pupille), et en avant du corps vitré et de la rétine (fond d’œil). Il sépare le segment antérieur et le segment postérieur de l’œil.

Le cristallin sert à la réalisation de la mise au point. Si nous devions comparer l’œil à un appareil photo, sa fonction serait donc le focus. Il peut changer de forme, afin d’ajuster la netteté de la vision en fonction de la distance. Quand le cristallin perd cette capacité, l’œil devient presbyte.

Le cristallin perd en élasticité avec l’âge, puis perd en clarté.
La perte d’élasticité, appelée presbytie est parfois mal tolérée par les patients. En remplaçant le cristallin par cristallin artificiel (implant), il est possible de corriger la vision et compenser la presbytie. Cette opération se nomme le PreLex (Presbyopic Lens EXchange)
De même lorsque le cristallin est opacifié, c’est-à-dire devenu cataracte, il est possible de le remplacer par un cristallin artificiel transparent corrigeant la vision, il s’agit de l’opération de la cataracte.

La technique opératoire la plus répandue dans le monde afin de retirer le cristallin se nomme phacoémulsification. L’opération consiste à ouvrir la capsule antérieure du cristallin puis à l’aspirer à l’aide d’une sonde mesurant quelques millimètres de diamètre.
L’opération est l’intervention la plus réalisée dans le monde. Elle est maîtrisée et ne nécessite pas de suture.

Dr Hugo Bourdon

Auteur

Dr Hugo Bourdon

Ophtalmologiste à Paris, le Dr Hugo Bourdon est spécialiste des interventions de cataracte, rétine, glaucome et de chirurgie réfractive. Il exerce au Centre Hospitalier National des 15/20.
Voir le profil

Publier un commentaire

* champs obligatoires