Après l’opération c’est le retour à la maison ! À quelle vitesse ma vision va-t-elle revenir ? Quand revoir mon chirurgien ? Vais-je avoir mal ? Quand démarrer mes collyres ? Cette page est faite pour répondre à vos questions.

Les soins postopératoires de cataracte en bref

  • Démarrer les collyres le lendemain
  • Laver l’œil tous les matins au sérum physiologique
  • Instiller les collyres antibiotiques et anti-inflammatoires pendant 1 mois
  • Laver le visage à l’eau claire & au savon sans mouiller l’œil
  • Ne pas immerger la tête dans l’eau & ne pas se maquiller pendant 1 mois
  • Ordinateur et TV sont autorisés dès le lendemain
  • La conduite est autorisée dès récupération visuelle satisfaisante

Récupération visuelle

La récupération visuelle est le plus souvent rapide après l’opération de la cataracte. Les grandes étapes de cette récupération sont les suivantes :

  • Lendemain : clarté, les couleurs sont plus vives
  • Une semaine : amélioration nette de la vision
  • Un mois : récupération maximale et stabilité
Récupération visuelle après une chirurgie de la cataracte
Récupération visuelle

Contrôle postopératoire

  • Il n’y a pas de recommandation stricte sur le délai de contrôle postopératoire.
  • Le plus souvent on retient :
    • Le lendemain : appel téléphonique par une secrétaire.
    • 7 à 30 jours après l’opération : contrôle avec votre ophtalmologue.

Douleur postopératoire

L’intensité de la douleur doit être modérée !

  • L’œil gratte après l’intervention, il peut également être rouge.
  • La douleur doit passer grâce aux gouttes et à la prise de paracétamol.
  • En aucun cas l’intensité de la douleur ne doit empêcher de dormir.

Soins postopératoires

Une coque protégera votre œil en sortant de la clinique. Il faudra la conserver, dormir avec le soir même et la retirer pour démarrer les soins le lendemain :

  • Lavage de l’œil au sérum physiologique : chaque matin en retirant les sécrétions avec une compresse
  • Collyres – Antibiotiques et anti-inflammatoires +/- lubrifiants.
    • L’ordonnance type peut-être :
      • Tobradex : 1 goutte 3 fois par jour pendant 1 mois
      • Indocollyre : 1 goutte 3 fois par jour pendant 1 mois
      • Vismed ou Thealose : 1 goutte 2 à 6 fois par jour si gène pendant 3 mois.
    • Les recommandations pour l’instillation des collyres sont :
      • Hygiène des mains parfaite : lavage soigneux à l’eau et au savon avant chaque soin.
      • Ne pas faire entrer le flacon en contact avec l’œil.
      • Respecter un intervalle de 3 à 5 minutes entre les différents collyres.
      • Les larmes hydratantes sont à poursuivre plusieurs semaines en cas de gène.
  • Coque – A retirer le lendemain de l’intervention et à porter la nuit pendant 1 semaine pour éviter les frottements oculaires involontaires.
  • Antalgiques par voie orale – Ils sont prescrits systématiquement mais à utiliser uniquement en car de douleur.

Arrêt de travail

  • Un arrêt de travail d’environ 7 jours est prescrit.
  • En cas de métier en conditions non salubres, un arrêt de 15 jours est préférable.
  • Le travail sur ordinateur est possible dès le lendemain de l’intervention, il n’empêche pas la cicatrisation de l’œil.
  • Pour reprendre un travail en vision de près, il est possible de se procurer une paire de lunettes de lecture de +2,0 ou +2,5 dioptries.

Recommandations postopératoires

Les principales consignes postopératoires à respecter sont :

  • Frottements oculaires – Eviter tout contact avec les yeux sans lavage de mains préalable, ne pas appuyer sur le globe.
  • Exposition solaire – Porter une protection solaire catégorie 3 en cas de gène le 1er mois.
  • Baignade – Pas de baignade pendant 1 mois. Il est possible de laver le visage a l’eau claire et au savon en fermant les yeux pour ne pas laisser d’eau rentrer.
  • Sport – La reprise du sport doux est possible après 15 jours (vélo d’appartement, rameur,…) et 1 mois pour les sports intenses ou en immersion (musculation, running, natation,…).
  • Portage – Le port de charges lourdes ( > 15 kg) est déconseillé la semaine suivant l’opération.
  • Écrans – Pas de contre-indication. TV et ordinateur ne ralentissent pas la récupération. La vision de près peut cependant être floue au départ.
  • Maquillage – Il est déconseillé le premier mois.

En cas de difficultés, il est indispensable de contacter votre chirurgien au plus vite.

Les chirurgiens de la cataracte de la communauté

Les chirurgiens de la cataracte membres de la communauté Qualidoc sont disponibles pour un rendez-vous de consultation proche de chez vous partout en France.

Questions fréquentes

Il faut garder la coque la nuit uniquement pendant 1 semaine afin de protéger l’œil des grattements nocturnes involotaires. En journée il est inutile de garder la coque, mais porter une paire de lunettes couvrante les premiers jours est rassurant.

La coque doit être lavée à l’eau claire et au savon. Il faut ensuite la sêcher dans un linge propre : chiffon ou essuie tout.

Il est possible de se laver le visage à l’eau et au savon dès le lendemain de l’intervention, les yeux fermés. Afin de laver l’œil, il est conseillé d’utiliser de l’eau stérile (serum physiologique).

L’imersion tête sous l’eau (baignade) est quant à elle possible au bout d’1 mois

Le posrt de charges lourdes (> 15 kg) est déconseillé la semaine suivant l’opération de la cataracte. Cependant le risque de luxation de l’implant par effort de poussée est très faible en cas de cataracte non compliquée.

Oui ! Et sans modération pour les yeux. La luminosité de l’écran et la clarté visuelle sera probablement surprenante au départ mais innofensive pour les yeux.

Il est possible de reconduire dès le lendemain de l’opération de la cataracte si la récupération visuelle est satisfaisante. Attention cependant à garder son ancienne paire de lunettes dans la boite à gants en cas de contrôle de police si votre permis stipule le port de corrections optiques.

Oui ! Question peu posée en consultation mais fréquente sur internet. Une reprise douce est possible dès le lendemain.

Il est possible de reprendre la prière dès le lendemain de l’opération. Cependant par principe de précaution, il est préférable d’attendre 1 semaine avant de réaliser les ablutions et les prosternations.

Dr Hugo Bourdon

Auteur invité

Dr Hugo Bourdon

Ophtalmologiste à Paris, le Dr Hugo Bourdon est spécialiste des interventions de cataracte, rétine, glaucome et de chirurgie réfractive. Il exerce au Centre Hospitalier National des 15/20.
Voir le profil

Publier un commentaire

* champs obligatoires