L’entropion désigne une inversion (enroulement) de la paupière inférieure, faisant rentrer les cils contre l’œil. À chaque clignement, les cils viennent frotter contre la cornée, entraînant une irritation, une kératite, et des douleurs. Il est le plus souvent lié à l’âge, au relâchement des tissus, et aux spasmes musculaires (blépharospasme). Le traitement de l’entropion est uniquement chirurgical. Il consiste à repositionner le bord palpébral inférieur en repositionnant le tendon externe de la paupière.

L’entropion en bref

  • Définition : inversion de la paupière inférieure.
  • Symptômes : larmoiement, rougeur, douleur, kératite
  • Age et fréquence : touche environ 5% de la population, débute autour de 70 ans
  • Causes : âge, spasmes orbiculaires, cicatrice conjonctivale
  • Évolution : aggravation lente et progressive
  • Complications : kératite et ulcère traumatique (frottement)
  • Opération : re-tension du tendon, affinement du muscle orbiculaire

Qu’est-ce que l’entropion ?

L’entropion désigne une inversion de la paupière inférieure, dont le bord vient frotter contre l’œil. Cette maladie touche essentiellement la paupière inférieure.

En s’enroulant légèrement contre elle-même, la paupière fait rentrer les cils au contact de l’œil. À chaque clignement, les cils frottent contre la cornée, l’abrasent, et créent une kératite. En compensation l’œil irrité larmoie afin d’essayer de cicatriser.

L’entropion s’aggrave lentement. Au départ, le patient tire sur sa paupière inférieure afin de la remettre en place. À chaque clignement trop intense, celle-ci revient se coller contre l’œil.

Les symptômes

L’entropion n’est quasiment jamais la cause de la consultation. Le patient vient généralement avec des symptômes d’irritation oculaire soulagés lorsqu’il tire sur sa paupière inférieure. Les principaux symptômes sont :

  • Le larmoiement – Réactionnel par irritation et par défaut de drainage des larmes.
  • La rougeur – L’hyperhémie est causée par le frottement chronique.
  • La douleur – A chaque clignement, le patient ressent une abrasion.

Les causes

L’entropion se forme en cas de contraction tissulaire au niveau de la paupière inférieure. Il peut être aidé par un relâchement du tendon suspenseur de la paupière. Ses principales causes sont :

  • Spasmodique – Le muscle orbiculaire spasme et s’hypertrophie, refoulant la paupière.
  • Sénile – Le tendon de la paupière se relâche et celle-ci s’enroule vers l’intérieur.
  • Cicatriciel – Une cicatrice à la face interne de la paupière rétracte et tire le bord de la paupière vers l’intérieur.

Retentissement et complications

L’entropion entraîne une irritation chronique de la surface oculaire. Quand cette irritation est superficielle, on parle de kératite. À terme, ce frottement chronique va venir creuser la cornée de manière plus profonde, il s’agit de l’ulcère. L’œil constamment irrité peut finir par s’infecter au fond de cet ulcère, il s’agit de l’abcès de cornée. Cette cascade de dégradation peut entraîner des séquelles visuelles irréversibles.

Opération de l’entropion

La cure d’entropion est une chirurgie fréquemment réalisée en ophtalmologie. Les opérations se déroulent au bloc opératoire, sous anesthésie locale. Une incision est réalisée sous la ligne des cils de la paupière inférieure. Le tendon de la paupière est repositionné et retendu afin de rétablir une bonne statique palpébrale. Au besoin, le muscle orbiculaire est affaibli, c’est-à-dire légèrement raboté, afin de ne plus appuyer la paupière vers l’intérieur.

Hospitalisation et anesthésie

  • Les opérations de l’entropion sont réalisées en chirurgie ambulatoire. Vous ne passerez que quelques en heures en hospitalisation.
  • L’anesthésie est dite locale, le chirurgien injecte un anesthésiant dans la paupière avant de réaliser ses incisions. Afin de vous détendre, l’anesthésiste réalise une sédation.

L’opération

L’intervention dure 20 à 30 minutes, elle se déroule au bloc opératoire, en conditions stériles. Ses grandes étapes sont :

  • Réalisation des dessins préopératoires.
  • Anesthésie cutanée à la Xylocaïne®.
  • Incision de la peau sous la ligne des cils.
  • Mise a nu du muscle orbiculaire et du tendon palpébral externe.
  • Raccourcissement et repositionnement du tendon en éversant la paupière.
  • Affaiblissement du muscle orbiculaire en cas d’hypertrophie.
  • Suture cutanée au fil non résorbable.
  • Pansement compressif.
opération ectropion et entropion
Opération de l’entropion

À l’issue de l’intervention, vous resterez quelques minutes en observation avant de vous changer et de vous restaurer. Vous repartirez accompagné (proche ou taxi) à votre domicile.

Soins et convalescence

L’opération de l’entropion permet de soulager très rapidement les symptômes de la kératite. Dès que la paupière aura dégonflé, les yeux deviendront moins sensibles, et moins inflammatoires.

L’ordonnance postopératoire recommande de :

  • Rincer l’œil et la paupière au sérum physiologique.
  • Appliquer une poche de froid matin et soir en cas d’œdème ou d’hématome.
  • Masser légèrement la cicatrice à l’aide de la pommade prescrite.
  • Hydrater l’œil à volonté à l’aide de larmes artificielles.

Les fils seront retirés une dizaine de jours après l’intervention. Les fils non résorbables sont plus sûrs et permettent une cicatrisation plus harmonieuse.

À l’issue de l’intervention, vous pourrez :

  • Retravailler 3 à 5 jours après (10 jours si travail physique).
  • Reprendre le sport doux 5 jours après, et les sports physiques ou en immersion passée 15 jours.
  • Vous remaquiller après 2 à 3 semaines.

Risques et complications

L’opération de l’entropion à un fort service médical rendu. En plus de soulager le patient, l’intervention évite les séquelles visuelles et le risque d’infection de la cornée. Néanmoins l’intervention n’est pas sans risques. En dehors des éventuelles complications anesthésiques, il faut prendre en compte les risques suivants :

  • Hématome palpébral voir orbitaire comprimant le globe.
  • Sur- ou sous-correction – Avec persistance d’une malposition palpébrale.
  • Désunion de suture – Avec relâchement du tendon ou réouverture de la peau.
  • Infection du site opératoire

Questions fréquentes

Malheureusement non ! L’entropion ne peut être traité ni compensé médicalement

Non ! L’opération de l’entropion est indolore. Après l’opération, la paupière sera sensible durant quelques jours puis les choses reviendront à la normale.

Dr Ludovic N’Kosi

Auteur

Dr Ludovic N’Kosi

Ophtalmologiste à Paris, le Dr N'Kosi est spécialiste des interventions de cataracte, paupière et de chirurgie réfractive. Il exerce au Centre Ophtalmologique Paris 17 - SOS Oeil.
Voir le profil

Publier un commentaire

* champs obligatoires