Questions fréquentes

L’ophtalmologue prend en charge les maladies des yeux, notamment :

  • Maladies de la rétine (DMLA, rétinopathie diabétique)
  • Glaucome
  • Strabisme
  • Kératocône
  • Urgences ophtalmologiques

  • Carte Vitale A JOUR
  • Carte de mutuelle
  • Moyen de paiement
  • Précédentes ordonnances de correction

Les patients bénéficiant de la CMU doivent se munir de leur carte et attestation de droits à jour.

Trois types d’établissements et de secteurs d’installation co-existent actuellement :

  • Conventionnement en secteur 1 – Les médecins exerçant en secteur 1 ne pratiquent pas de dépassements d’honoraires. Ils appliquent le tarif conventionné de la sécurité sociale.
  • Conventionnement en secteur 2 – Les médecins exerçant en secteur 2 peuvent librement pratiquer des dépassements d’honoraires « avec tact et mesure » dont le montant est affiché en salle d’attente.
  • Non conventionné – Ces médecins pratiquent les tarifs qu’ils souhaitent. Ces consultations ne donnent pas lieu à un remboursement par la sécurité sociale.

Le tiers payant constitue les frais avancés par les organismes payants (sécurité sociale et mutuelle) versés directement à l’établissement consulté, le reste à charge constituant le montant dont le patient devra s’acquitter à la fin de sa consultation. Le reste à charge peut être secondairement pris en charge ou non par les organismes complémentaires (mutuelles et assurances privées)

  • Les établissements ne pratiquant pas le tiers payant vous demanderont de vous acquitter de l’intégralité de la facture, le remboursement de ce reste à charge par la sécurité sociale et d’éventuels organismes complémentaires intervenant secondairement.
  • Les établissements pratiquant le tiers payant sur la partie sécurité sociale vous demanderont de vous acquitter du reste à charge, constitué du ticket modérateur et d’un éventuel dépassement d’honoraires, le remboursement des organismes complémentaires intervenant secondairement s’il y a lieu.
  • Dans les établissements pratiquant le tiers payant intégral, vous n’aurez à débourser aucun frais.

En cas de reste à charge, les patients bénéficiant d’un organisme complémentaire (assurance privée ou mutuelle) pourront se voir rembourser tout ou partie de ce montant. Selon les établissements :

  • Ce montant sera transmis directement par télétransmission via la carte Vitale
  • Une feuille de soins au format papier sera émise (qu’il faut transmettre par voie postale à la sécurité sociale)


Recherche par ville