Les corps flottants, aussi appelés myodésopsies, sont de fines opacités flottant à l’intérieur de l’œil, dans le corps vitré. Il s’agit d’un gel transparent remplissant la cavité oculaire en avant du fond d’œil. Avec l’âge, le vitré se dégrade progressivement entraînant de fines condensations chez 20% de la population : on parle de myodésopsies chroniques. Les corps flottants d’apparition brutale sont eux le plus souvent liés au décollement postérieur du vitré : il se sépare brutalement de la rétine au fond d’œil avec un risque de créer une déchirure et un décollement de rétine. La prise en charge des corps flottants dépend de leur cause, de leur retentissement et du patient. Le plus souvent l’abstention est de mise ! Dans de rares cas un laser ou une intervention par vitrectomie peuvent être réalisés.

formation des corps flottants
Condensations du vitré – Corps flottants – Source AAO

Les corps flottants en bref

  • Nom complet : myodésopsies
  • Définition : opacités du vitré flottant en avant de la rétine au fond d’œil
  • Causes : condensations, décollement ou hémorragie du vitré
  • Symptômes : mouches, vermicelles, filaments, suie, points noirs ou anneau flottant dans l’œil
  • Traitements : abstention ! Rarement : lyse des corps flottants au laser YAG / vitrectomie
  • Complications : déchirure & décollement de rétine, hémorragie du vitré

Qu’est-ce qu’un corps flottant ?

  • Un corps flottant, aussi appelé myodésopsie (ou mouche volante) est la conséquence visuelle d’une opacité du vitré.
  • Le vitré étant un gel normalement transparent et présent devant la rétine. En vieillissant, il peut présenter des zones de liquéfaction, mais aussi de condensation.
  • Ces opacités flottent donc dans un contenant gélatineux, elles suivent donc le regard à retardement.
  • Plus le contraste est élevé : forte luminosité, fond blanc, plus il est facile de les remarquer.
condensations du vitré myodésopsies corps flottants fond d'œil
Corps flottants au fond d’œil

Causes et facteurs de risques des myodésopsies

Les myodésopsies résultent d’une ou plusieurs opacité(s) dans le corps vitré. Celles-ci peuvent avoir plusieurs origines :

  • Les condensations vitréennes simples, notamment chez le myope.
  • Le décollement postérieur du vitré.
  • Une inflammation du vitré ou hyalite.
  • Un saignement du vitré : hémorragie du vitré.
décollement du vitré dpv
Décollement du vitré – DPV – Source AAO

Diagnostic et bilan des corps flottants

  • L’examen permettant de confirmer la présence de corps flottants est le fond d’œil dilaté.
  • Il peut être complété d’un OCT en cas de doute diagnostique ou recherche de complication.
  • Au fond d’œil l’ophtalmologie observe des condensations ou un décollement du vitré.
  • Il recherche également d’éventuelles complications : déchirure ou décollement de rétine.

Que faire en cas de corps flottants ?

La conduite à tenir devant la présence de corps flottants est simple : il faut consulter un ophtalmologue afin de réaliser un fond d’œil ! Le degré d’urgence de la consultation dépend de l’ancienneté des myodésopsies.
Ainsi on peut retenir :

  • Apparition récente et brutale : réaliser un fond d’œil sous 24 à 72 h. Inutile de consulter aux urgences en pleine nuit, mais garder un délai de moins de 3 jours est raisonnable.
  • Myodésopsies anciennes ( > 1 mois) : profiter d’un rendez-vous programmé sous 1 à 3 mois pour contrôler sa vision et réaliser le fond d’œil.

Critères d’urgence devant des corps flottants

  • Apparition brutale et récente
  • Phosphènes (flashs lumineux)
  • Baisse de vision
  • Amputation du champ visuel

Condensations du vitré : corps flottants chroniques

  • 20% de la population jeune présente des corps flottants !
  • Peu symptomatiques et peu gênants, ils sont généralement présents depuis de longs mois.
  • Ils sont plus fréquents chez le patient myope.
  • Il s’agit de condensations vitréennes simples.
  • Au fond d’œil des lésions fragiles de la rétine sont parfois retrouvées : trous, palissades, déchirures.
  • Une surveillance ou un laser préventif sont souvent nécessaires.
formation des corps flottants
Formation des corps flottants – Source AAO

Décollement du vitré : corps flottants brutaux

  • Le décollement postérieur du vitré (DPV) touche l’ensemble de la population.
  • 20% des patients présentent des symptômes brutaux.
  • Un anneau ou bulle sont perçus suivant le regard : l’anneau de Weiss.
  • Des phosphènes (flahs lumineux) sont parfois associés.
  • Un quart des patients présentent une déchirure de la rétine lors de sa survenue.
  • En cas de déchirure non traitée celle-ci évolue vers un décollement de rétine.
décollement du vitré dpv
Décollement du vitré – DPV – Source AAO

Complication : déchirure de rétine

  • Le vitré peut tirer et déchirer la rétine en se décollant.
  • La complication survient dans environ 20% des décollements du vitré.
  • Cette déchirure est une fragilité importante.
  • Si une poche de liquide se forme sous la rétine au travers de la déchirure : c’est le décollement de rétine.
  • En cas de déchirure simple de la rétine, un laser doit être réalisé en urgence afin de la cautériser avant que la rétine ne se décolle.
  • En cas de décollement de rétine, le laser n’est pas suffisant, il faut recoller la rétine chirurgicalement par vitrectomie.
déchirure de rétine
Déchirure de rétine – Source AAO

Traitement des corps flottants

Les corps flottants sont gênants, désagréables et n’apparaissent jamais au bon moment. Et pourtant leur traitement est le parent pauvre de l’ophtalmologie !
L’abstention est le plus souvent de mise et repose sur l’analyse de la balance bénéfices risques :

  • Abstention : ne pas traiter les corps flottants présente un risque 0 de perte de vision
  • Vitréolyse au laser YAG : dissoudre les corps flottants en leur appliquant une forte énergie laser permet de les dissiper sans les faire disparaître ! Le traitement est réservé aux grosses condensations présentes loin de la rétine car le risque de décollement de rétine est majeur.
  • Vitrectomie : l’opération consiste à venir aspirer le vitré et par conséquent les corps flottants ! Cependant l’intervention est à risque de cataracte ( > 30 % à 3 ans de l’intervention), de décollements de rétine (1 % environ) et d’endophtalmie (infection grave : 0,5‰).
  • Injections intravitréennes de vitréolytique : Aucun produit développé afin de désagréger le vitré et ainsi faire disparaître les corps flottants n’a fait la preuve de son efficacité et de sa sécurité.

Faut-il traiter toutes les lésions de la rétine ?

Il s’agit d’une question pertinente et ne faisant pas consensus parmi les ophtalmologues ! Deux choses sont sûres :

  • Toute déchirure de rétine doit être traitée au laser.
  • Tout décollement de rétine sur déchirure doit être opéré.

Pour les autres lésions de la rétine : palissade, givre, trous, tufts, …. Aucun consensus scientifique n’est défini, le laser pouvant lui aussi fragiliser la rétine. Il faut donc raisonner au cas par cas.
La majorité des ophtalmologues appliquent cette logique :

  • En cas d’antécédents personnel ou familial de décollement de rétine : traitement.
  • En cas de sport à risque (combat) : traitement.
  • En l’absence de ces arguments : surveillance avec fond d’œil annuel.

Questions fréquentes

Les 2 principales causes des corps flottants sont les condensations vitréennes simples et le décollement postérieur du vitré.

En cas de myodésopsies brutales, il faut réaliser un fond d’œil sous 72h afin d’en déterminer la cause et d’éventuelles complications : déchirure & décollement de rétine notamment

Non, il s’agit d’une idée reçue & encore véhiculée, boire de l’eau ou rincer l’œil n’a jamais aidé à faire disparaître les myodésopsies.

Non, les corps flottants n’ont rien à voir avec une carence en magnésium.

Non, tout comme le magnésium, le stress n’agit pas sur les corps flottants.

Oui, le traitement naturel des corps flottants est l’abstention thérapeutique, le suivi ophtalmologique et mener une vie normale !

Oui ! La bulle vue dans l’œil est le plus souvent l’anneau de Weiss, la partie du vitré la plus proche de la rétine. Il devient visible lors du décollement du vitré.

Oui et non. Si les hémorragies du vitré se résorbent laissant diminuer les corps flottants, les condensations simples du vitré ont elles plutôt tendance à augmenter avec l’âge. Cependant la neuro-adaptation permet au cerveau de trier les images parasites : en creux, le cerveau considère les corps flottants comme des images parasites et ne les interprètes pas, sauf si l’on se concentre dessus.

Non ! Contrairement au décollement de rétine, le décollement du vitré ne s’opère pas, il se surveille par l’examen du fond d’œil. Cependant en cas de complication il faut traiter :

  • la déchirure de rétine associée se traite au laser
  • le decollement de rétine s’opère

Trouver un spécialiste de la rétine

Les chirurgiens de la rétine membres de la communauté Qualidoc sont disponibles pour un rendez-vous de consultation proche de chez vous partout en France.

Dr Hugo Bourdon

Auteur

Dr Hugo Bourdon

Ophtalmologiste à Paris, le Dr Hugo Bourdon est spécialiste des interventions de cataracte, rétine, glaucome et de chirurgie réfractive. Il exerce au Centre Hospitalier National des 15/20.
Voir le profil

Publier un commentaire

* champs obligatoires